Autres brèves

Recherche

Inscription à la newsletter

Abonnez-vous à nos infos :

Partagez cet article :

Drapeau de la Corée - Ferme du Vinage - Roncq Lille métropole. Après avoir effectué un périple à travers toute l’Europe, vingt agriculteurs Coréens ont souhaité faire une halte ce jeudi 21 août à la ferme du Vinage. Le groupe dont les membres sont tous originaires de la ville de Jeongeup dans la province du Jeolla du Nord, pratique la polyculture sur des superficies relativement petites ; 1,4 hectare est la taille moyenne des exploitations coréennes recensées en 2005.

- En Corée du Sud, 18 % du territoire national est consacré à l’agriculture soit une superficie de 1,8 million d’hectares (chiffres 2005). Afin de répondre aux enjeux internationaux, le gouvernement a engagé un plan de modernisation de son agriculture. Agrandissement des exploitations, recrutement de jeunes agriculteurs et incitation à la spécialisation sont les principaux axes de cette politique. L’objectif du groupe était donc de mieux comprendre les différentes initiatives collectives existant en Europe. Ce voyage d’études avait été organisé par l’agence de tourisme "Entre Paris & Séoul", spécialisée dans les échanges avec la Corée du Sud et l’Asie.

- Arrivés en fin de matinée, les agriculteurs et leur guide ont d’abord visité le potager et découvert les principes de la libre cueillette. Ils ont ensuite pris un déjeuner élaboré à partir des fromages et charcuteries de la ferme, le Beaujolais villages de la famille Canard accompagnant à merveille ce repas campagnard. Géraldine leur a présenté l’exploitation agricole et son évolution à travers l’histoire de la famille Couvreur installée à Roncq en zone périurbaine depuis neuf générations. Ici, la pression urbaine est telle que les agriculteurs ont dû s’adapter, se diversifier et s’associer pour réussir à se développer.

- L’élevage des vaches laitières avec son étable moderne et le fonctionnement de l’automate de traite ont également suscité toute l’attention des Coréens ainsi que la technique d’engraissement des cochons. La visite s’est poursuivie dans une ambiance bon enfant avec la découverte des caves d’affinage et de l’atelier fromager.
Au magasin, terme du parcours, les agriculteurs ont tenu à remercier leur hôtesse avec un présent provenant de leur pays… avant de mettre le cap sur Paris.