Accueil du site / Libre cueillette / « Down the rabbit home »*… à la rencontre des carottes, Reines du potager !

Au potager, c'est avec la fourche bêche que l'on récolte les carottes orange et jaunes - Ferme du Vinage - Roncq Lille métropole.
- À la ferme du Vinage, point de lapin blanc terriblement pressé pour vous entraîner dans les profondeurs de la terre… ou plutôt dans le monde souterrain des carottes dont il est si friand. Pourtant le potager est bien un pays de merveilles dont Géraldine a la clef, à défaut de la montre de gousset du fameux lapin aux yeux roses. Alors équipés d’une fourche-bêche, venez récolter carottes orange, jaune ou panais et suivez notre Alice-maraîchère pour une cure de couleurs et de bonne humeur.

Géraldine cultive ses carottes jaunes et orange sans traitement. Vous pouvez les consommer sans les éplucher - Ferme du Vinage - Roncq Lille métropole.

Au royaume des apiacées

- À l’état sauvage, la carotte n’est pas facilement identifiable. Sa racine blanchâtre surmontée d’une hampe florale constituée en ombelles blanches ou rosâtres crée souvent la confusion avec la grande ciguë, une autre plante toxique de la même famille. Mieux vaut donc s’abstenir de toute cueillette sauvage en bordure des chemins et privilégier la carotte de culture apparue dans notre alimentation, vers 1620, en Hollande. Pratiquer la libre cueillette au potager de la ferme, c’est éviter toute mauvaise surprise et découvrir avec bonheur des variétés moins connues, à convier sans plus attendre dans vos assiettes.

Récoltées fraîches, les carottes orange seront râpées pour le bonheur de la famille - Ferme du vinage - Roncq Lille métropole.

Une histoire de « racines »

- Avouez-le, vous pensez avoir fait le tour de votre botte de carottes et connaître sur le bout des fanes cette spécialiste des crudités et des régimes minceur. C’est ignorer que la carotte est sans doute plus énigmatique qu’il n’y paraît et Géraldine se fait fort de vous le rappeler. Ainsi, vous ignorez peut-être que l’ancêtre de la carotte, d’origine afghane, était le plus souvent de couleur pourpre à violette, mais parfois aussi rose, rouge, jaune ou orangée et même blanc par défaut de pigment. Introduire au potager de la libre cueillette la variété jaune des Mello Yello au milieu des superbes Napoli d’été orange, c’est donc renouer avec le passé et miser sur la diversité.

Les carottes orange sont récoltées avec leurs fanes pour réaliser de bons plats - Ferme du Vinage - Roncq Lille métropole.

Carottes orange et carottes jaunes :
un savoureux méli-mélo

- Certains jardiniers amusés et narquois pourraient vous dire que les carottes violettes, dites de Turquie, étaient autrefois réservées aux chevaux et que les carottes jaunes nourrissaient les lapins. Pourtant, découvrir la spécificité de ces variétés, c’est rappeler que le goût évolue ainsi que les habitudes alimentaires. Plus longue, plus grosse et plus sucrée, la chair de la carotte jaune séduit le palais ; crue ou cuite, elle offre avec la carotte orange une combinaison de choix que Géraldine vous recommande. D’ailleurs, en matière de racines, le blanc panais, qu’on trouve aussi au potager de la ferme du Vinage, ne faisait-il pas bon ménage avec la carotte avant d’être supplanté par la pomme de terre au cours de l’histoire !

Avec les carottes orange et jaunes du potager, réalisez des plats salés et sucrés - Ferme du Vinage - Roncq Lille métropole.

Selon une agriculture raisonnée

- Certes, il faut de la patience avant de voir lever les semis de carottes, et les mauvaises herbes s’invitent régulièrement dans les carrés. Mais cultivées dans une terre souple, ameublie en profondeur, sans recours aux produits chimiques, les carottes du potager sont la garantie d’une production de qualité. On pourra donc les brosser au lieu de les éplucher pour préserver les vitamines. N’hésitez pas non plus à ramasser en libre cueillette les aromates de votre choix : ils contrebalanceront à merveille la douceur de leur chair. A vous ensuite de les cuisiner à l’envi, en salade froide au cumin comme au Maroc, en Carrot cake aux noix comme en Angleterre ou en « bœuf carottes » dans la pure tradition française… (sans allusion aucune à la police des polices bien sûr).

Idées recettes :

Recettes recommandées par la ferme du Vinage

Recettes recommandées par la ferme du Vinage

  • Tarte aux carottes et à la Tomme du Vinage

    Selon une maxime populaire, manger des carottes donne de belles fesses roses. Alors, la recette que vous propose Thérèse Marie devrait ravir plus d’un éphèbe. Avec son kilo de carottes, la tarte (...)

    Suite...

Recettes recommandées par la ferme du Vinage

Recettes recommandées par la ferme du Vinage

  • Gâteau de carottes

    Votre vision commence à décliner et la presbytie s’installe à l’approche de la cinquantaine ? Pourquoi ne pas entamer une cure de carottes... dont chacun sait, selon la rumeur, qu’elles sont (...)

    Suite...

Recettes recommandées par la ferme du Vinage

  • Crumble de carottes du potager

    En dépit des intempéries de ces derniers jours, Géraldine s’active au potager de la ferme du Vinage et prépare l’ouverture de la libre cueillette. Les températures fraîches du mois d’avril n’ont pas (...)

    Suite...

Recettes recommandées par la ferme du Vinage

  • Moelleux salé aux carottes

    Vous désespérez de faire manger des légumes à vos enfants et manquez d’imagination pour accommoder les carottes trop souvent confinées au rôle de crudités… Thérèse Marie pense avoir la solution et, (...)

    Suite...

ps:

* « Descente dans le terrier du lapin », chapitre I du roman de Lewis CARROLL : Les aventures d’Alice au pays des merveilles (1886).