Autres articles dans cette rubrique.

Accueil du site / Notre ferme / Le travail d’éleveur

Une passion, 365 jours par an !

Michel tond l'herbe pour le donner à ses vaches - Ferme du Vinage - Roncq Lille métropole.
- Notre troupeau d’une septantaine de vaches laitières nous occupe 4440 heures par an, soit plus de 12 heures par jour pendant 365 jours, et ce uniquement pour les activités liées à l’élevage. Inutile de dire que Michel, Antoine et David ne manquent pas de travail.

- Tout au long de l’année, nos trois éleveurs veillent à l’alimentation de leurs bêtes. Ils surveillent avec attention le “régime alimentaire” de chaque vache en lui donnant une ration équilibrée en herbe, fourrage, céréales, foin et compléments.

Michel surveille l'automate de traite - Ferme du Vinage - Roncq Lille métropole.
- Au printemps avec l’arrivée des beaux jours, Michel, Antoine et David planifient la mise en prairie et régulent la quantité d’herbe que pâturent leurs vaches en jouant sur les parcelles.
- Quant à l’été, il annonce la saison des pâturages pendant laquelle les trois éleveurs sortent leurs vaches chaque matin, approvisionnent en eau les abreuvoirs et changent le troupeau de parcelle dès que l’herbe devient rare.
- En prévision de l’hiver, nos trois compères doivent préparer les fourrages, récolter les céréales et les stocker à l’abri de l’humidité. Dans le même temps, ils assurent le suivi sanitaire du troupeau ; le vétérinaire intervient seulement en cas d’anomalie.

Michel répend de la sciure pour protéger ses vaches - Ferme du Vinage - Roncq Lille métropole.
- Mais il y a aussi les naissances dans le troupeau, l’alimentation des veaux et le travail de la terre à effectuer au fil des saisons.
- Au printemps comme en été, labourage et semailles rythment les journées.
- À ces multiples activités régulières ou saisonnières, s’ajoutent l’organisation des stocks, l’entretien du matériel et des bâtiments, sans oublier la comptabilité et la gestion administrative.

Logo charte des bonnes pratiques d'élevage
- L’application de la "Charte des bonnes pratiques d’élevage" que s’engage à respecter l’éleveur est à ces conditions. Comme on le voit, nos trois éleveurs ont des journées bien remplies.

Voir en ligne Pour en savoir plus sur le métier d’éleveur

Galerie vidéo