Accueil du site / Libre cueillette / La ferme du Vinage : pour une agriculture responsable

Au potager du Vinage, Géraldine propose des fruits et légumes cultivés selon les principes de l'agriculture responsable - Ferme du Vinage - Roncq Lille métropole.
- La ferme du Vinage, c’est d’abord un passé, une histoire, une famille et surtout des convictions. Bien sûr, chez les Couvreur, on est conscient des risques majeurs courus par l’environnement et on se sent très concerné par les mutations liées au monde moderne. Mais pour Thérèse Marie, Michel et leur fille Géraldine, il ne s’agit pas simplement d’adopter une posture répondant aux préoccupations du moment : leur volonté est bien davantage de prolonger ou de conforter des pratiques de bon sens qui depuis neuf générations constituent le terreau de la philosophie familiale. Prôner aujourd’hui une agriculture responsable, c’est donc avant tout s’inscrire dans une logique de respect : respect de la nature, respect du consommateur et respect de ses propres valeurs. En quelque sorte, une façon permanente de revisiter la tradition et de la dynamiser. En se délectant de pucerons, la coccinelle est un véritable auxilaire de culture - Ferme du Vinage - Roncq Lille métropole.

Agriculture raisonnée et démarche de qualité

- La « raison »… tel est bien le maître-mot à la ferme du Vinage car prendre en compte le rythme des saisons, la spécificité des différentes variétés de fruits et légumes et la réalité environnementale, c’est déjà revendiquer une attitude responsable. Ainsi, la mise en place du potager en libre cueillette depuis septembre 2010, obéit-elle à des priorités. Géraldine préfère lutter naturellement contre les insectes nuisibles et laisser œuvrer ceux que l’on appelle les auxiliaires de culture. Cette année, le mois de juin très sec, aura d’ailleurs favorisé l’intervention bienfaisante de nombreuses coccinelles. Rien de mieux également que l’engrais organique et les vaches de l’exploitation familiale fournissent un riche fumier particulièrement apprécié en automne. Enfin, Géraldine sait combien la terre elle-même mérite d’être préservée grâce à la rotation des cultures ; remplacer des légumes feuilles par des légumes racines ou l’inverse, déplacer les cultures d’une parcelle à l’autre, substituer la culture des courgettes à celle des salades ou renouveler partiellement les plants de fraises plus résistants dans le temps… autant de pratiques responsables répondant au principe d’alternance. Le film plastique permet de cultiver les légumes sans utiliser de désherbant - Ferme du Vinage - Roncq Lille métropole.

L’exigence au quotidien

- Géraldine vous dira encore que l’agriculture responsable procède parfois de gestes beaucoup plus modestes ou de pratiques élémentaires à développer. Certes, adopter le système du paillage et protéger les plantations avec un film en plastique relève encore des priorités car les désherbants deviennent inutiles. Mais proposer aux visiteurs du potager en libre service de collecter fruits et légumes dans les cagettes des cantines de Roncq astucieusement recyclées, c’est montrer l’importance de la solidarité et d’une prise de conscience collective. Le projet d’une cuve destinée à récupérer les eaux de pluie et à limiter la consommation d’eau relève lui aussi de cette logique vertueuse. Sans parler du partenariat avec d’autres producteurs ou artisans responsables dont les produits diffusés au magasin de la ferme sont fabriqués dans le respect de la tradition.

- Au bout du compte, le succès des initiatives ou des animations de la ferme du Vinage prouve l’adhésion du public à ces valeurs. L’envie qu’il a désormais de cuisiner des légumes dont il connaît la provenance ou de découvrir bientôt les saveurs inédites des légumes d’autrefois, voilà le signe fort d’une mobilisation au service d’une alimentation « certifiée saine et diversifiée »… grâce à une agriculture responsable !